Vidéo associée: 

Hong Kong : Pékin crie à la manipulation étrangère

Corps: 

Les autorités chinoises accusent des forces extérieures de manipuler les étudiants de Hong Kong. Le chef de l'exécutif de la ville Leung Chun-ying l'a dit dans une interview après de nouveaux heurts violents, qui ont fait 20 blessés samedi soir et dimanche matin. Depuis, la situation est calme à Hong Kong.
'C'est évident que dans la politique de Hong Kong, il y a une participation de gens, d'organisations extérieures à Hong Kong, depuis longtemps. Ce n'est pas la première fois qu'ils font cela, ce n'est pas une exception.'

En Chine, cette manifestation est appellée 'révolution colorée', terme utilisé par Pékin pour désigner un mouvement politique financé par l'étranger. Les étudiants s'en défendent et réclament des preuves tangibles pour corroborer ses allégations.
'Ce mouvement c'est celui du peuple de Hong Kong, dit un jeune assis par terre parmi les barricades. Les gens sont sortis dans la rue pour dire qu'ils veulent la démocratie. Ils veulent protèger les étudiants. Ce ne sont pas les puissances étrangères qui disent aux gens de manifester auprès des étudiants.'

Hier soir, plus d'un millier de personnes se sont rassemblées contre Occupy Central, le mouvement des étudiants. Bien décidées à en finir avec ces manifestations inédites qui perturbent leur vie quotidienne depuis 23 jours.

Partager cette vidéo :

Publié le 20/10/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI