Vidéo associée: 

Hommage de la Belgique aux victimes du terrorisme

Corps: 

C'est le silence qui régnait en Belgique pour rendre hommage aux victimes des attentats terroristes. Unis dans l'émotion, le roi des Belges, les familles, les survivants, les secouristes et les hautes autorités du pays se sont recueillis ensemble lors de plusieurs commémorations .
Sarah Esmael Fazal a perdu sa soeur le 22 mars 2016. Lors de sa prise de parole, elle tente de se tourner vers l'avenir. " Faites que toutes ces belles âmes ne nous aient pas quitté pour rien ", demande-t-elle, les larmes aux yeux.
Lors de son intervention, le roi Philippe, a souhaité célébrer la mémoire de toutes les victimes du terrorisme. " Vous partagez ces profondes blessures causées par la folie meurtrière ", adresse-t-il aux familles du monde entier.

Aujourd'hui, un an après les #attentats du #22mars, nous commémorons les victimes des #BrusselsAttacks #Zaventem #Maelbeek #NeverForget pic.twitter.com/2E8SmpaXpE- Belgian Royal Palace (@MonarchieBe) 22 mars 2017

Les attaques terroristes du 22 mars 2016 sont les pires de l'histoire de la Belgique. C'est à 07h58 que deux terroristes ont fait explosé leurs charges dans le hall d'enregistrement de l'aéroport de Bruxelles. Un peu plus d'une heure plus tard, un troisième djihadiste activera sa bombe dans la station de métro Maelbeek, en plein coeur du quartier européen de la capitale belge. Ces attentats tueront 32 personnes et en blesseront plus de 300.
La petite amie de Jonathan Selemani fait partie des victimes de la station Maelbeek. Il a finalement décidé de participer aux cérémonies. " C'était difficile au début. On a réfléchi à venir ou pas mais je crois que pour elle on doit être fort ", explique-t-il. Pour ces commémorations un monument en l'honneur de toutes les victimes du terrorisme a été inauguré. Il s'intitule: Blessés mais toujours debout face à l'inconcevable.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/03/2017
Publicité