Vidéo associée: 

Hollande : “une attaque de grande envergure a été évitée”

Corps: 

Les cinq hommes arrêtés le week-end dernier 's'apprétaient à passer à l'acte' et 'recherchaient des cibles' pour commettre des attentats.

C'est ce qu'a expliqué le procureur de Paris, François Molins, alors que les suspects ont été présentés à la justice après cinq jours de garde à vue.

Quatre hommes ont été arrêtés à Strasbourg et un cinquième à Marseille. Ils recevaient des instructions 'en provenance de la zone irako-syrienne.'

François Molins : 'Le commando de Strasbourg, mais aussi l'individus interpellé à Marseille, disposaient d'instructions communes, pour se procurer des armes, des armes qui allaient être utilisées pour troubler l'ordre public, par l'intimidation ou la terreur, sur notre territoire national, pour le compte de l'organisation terroriste Daech.'

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire et requis la détention provisoire à l'encontre des suspects dont deux sont soupçonnés de s'être rendu en Syrie en 2015.

En déplacement à Nîmes, le président François Hollande estime qu'une 'attaque de grande envergure a été évitée.'

François Hollande : 'Pour le seul mois de novembre, les services anti-terroristes ont procédé à l'arrestation de 43 individus, dont 28 ont été déférés devant la justice

Le procureur de Paris explique que le réseau comptait passer à l'acte le 1er décembre, que les cibles n'ont pas pu être déterminées, mais, lors de la garde à vue, l'un des suspects à évoqué le 36, quai des Orfèvres et le siège de la DGSI à Levallois-Perret.

Selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, 17 attentat ont été déjoués depuis le début de l'année.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité