Vidéo associée: 

Henri Guaino dénonce l'attitude de Jean-Pierre Jouyet et parle d'une faute "contre la morale, l'honneur, l'amitié et la démocratie"

Corps: 

Lors de cette séance de Questions au gouvernement, Henri Guaino a posé une question concernant l'affaire Fillon-Jouyet et plus précisément sur l'attitude du secrétaire général de l'Élysée. Il cite Georges Pompidou faisant face à l'affaire Marković "J'ai perçu chez deux ou trois ce vilain frémissement des narines qui sentent les boules puantes". Et d'adapter la citation : "Les odeurs d'égouts venaient du bureau du secrétaire général de l'Élysée. Il a failli à son devoir" lance l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. Il dénonce "une faute contre l'honneur", "une faute contre le droit" "une faute contre la morale" "une faute contre l'amitié" "une faute contre la démocratie et la République". Manuel Valls lui répond "J'ai du respect pour vous, vous faites souvent référence à l'Histoire. Mais quand on connaît l'Histoire et l'affaire Marcović, je vous rappelle que les coups contre Georges Pompidou sont venus de son propre camp. Une référence qui fait sourire Henri Guaino alors que la première affaire révélée par Le Monde concernerait François Fillon et Nicolas Sarkozy. "J'ai déjà eu l'occasion de vous le dire, respectez et respectons la justice et les médias", poursuit le Premier ministre avant de conclure : "Ce n'est pas votre rôle".

Partager cette vidéo :

Publié le 12/11/2014