Vidéo associée: 

Guerre ouverte au PS dans la nouvelle région Aquitaine-Poitou-Charentes : Ségolène Royal épinglée

Corps: 

Les coups bas sont monnaie courante en politique entre les différents partis notamment en ce qui concerne la gestion de leurs prédécesseurs. Mais cette fois-ci, c'est au sein d'un même parti que l'attaque a eu lieu. Chez les socialistes, le président de la région Aquitaine, Alain Rousset, qui vient de récupérer le Poitou-Charentes, accuse Ségolène Royal d'avoir laissé une ardoise de 132 millions d'impayés.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/04/2016