Vidéo associée: 

Greenpeace mobilisé contre l’exploitation pétrolière au large de l’Alaska

Corps: 

Six militants de l'organisation pour la sauvegarde de l'environnement occupent, depuis le début de la semaine, la plateforme Polar Pioneer. C'est là que, dans moins de 100 jours, le géant des hydrocarbures Shell prévoit de commencer à extraire du pétrole. Inacceptable pour Laura Kenyon. 'Alors que le gouvernement américain admet qu'il y a 75 % de chances d'assister à une fuite de pétrole en cas d'exploitation dans la mer des Tchouktches, l'administration Obama autorise Shell à forer près de l'Arctique', insiste la militante écologiste.

Greenpeace veut alerter l'opinion publique sur les dangers d'une telle exploitation. Shell a de son côté fait savoir qu'il ne se laissera pas dicter son calendrier par une occupation illégale.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/04/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

22/08/2017
22/08/2017

Pages