Vidéo associée: 

Grèce : le meurtre d’un rappeur endeuille la grève des fonctionnaires

Corps: 

Un musicien antifasciste de 34 ans a été hier à Keratsini, un quartier populaire d’Athènes. Un sympathisant du parti d’extrême droite Aube dorée a reconnu avoir poignardé l’artiste. Du coup la tension monte entre néonazis et syndicalistes de gauche. Les bureaux d’Aube dorée ont été perquisitionnés dans le cadre de l’enquête sur ce meurtre. Le parti est soupçonné de plusieurs attaques contre des immigrés.

“Le meurtre abominable à Keratsini par un sympathisant d’Aube dorée, comme il l’a reconnu, illustre de la manière la plus claire les intentions du néonazisme”, souligne le ministre de la protection citoyenne, Nikos Dendias.

Les politiques d’austérité et l’explosion du chômage depuis le début de la crise ont profité à Aube dorée. Devenu le troisième parti du pays, la formation a fait son entrée au parlement en juin 2012 avec 18 des 300 sièges.

Partager cette vidéo :

Publié le 18/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité