Vidéo associée: 

Grèce : Juncker veut accélérer le tempo

Corps: 

C'est sa deuxième visite à Bruxelles depuis son arrivée au pouvoir en Grèce. Alexis Tsipras a brièvement rencontré le président du Parlement européen, puis le président de la Commission. Cette rencontre a duré plus de deux heures. Les deux hommes ont convenu de renforcer la coopération pour que la Grèce puisse mieux profiter des fonds européens et préparer les réformes. Une version grecque du groupe de travail bruxellois sera créée à Athènes pour qu'il ne soit pas à sens unique.

' Je ne suis pas satisfait des développements ces dernières semaines, je ne pense pas que nous ayons fait suffisamment de progrès, a néanmoins martelé Jean-Claude Juncker. Mais nous essayons de pousser pour une conclusion réussie. Et j'exclus totalement un échec. '

Le Premier ministre a aussi rencontré l'eurodéputé Manolis Glezos qui mène la campagne pour réclamer à l'Allemagne des réparations de guerre d'une montant estimé par la Grèce à plus de 160 milliards d'euros. Mais officiellement, rien à voir avec le dossier de la dette grecque.

' Nous traversons une période très critique, a reconnu Alexis Tsipras, mais nous sommes optimistes sur le fait que nous parviendrons à répondre aux attentes de la société grecque, à remplir le mandat que les gens nous ont confié. Aujourd'hui a été une journée positive. '

L'escalade verbale entre les gouvernements grec et allemand a pourtant de quoi inquiéter. Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem a pour sa part rappelé ce vendredi que l'Allemagne avait beaucoup fait pour aider les Grecs avec des prêts bon marché. Une Allemagne qui a redit qu'elle n'excluait pas une sortie de la Grèce de la zone euro. Alexis Tsipras sera de retour à Bruxelles la semaine prochaine pour le sommet européen.

Partager cette vidéo :

Publié le 13/03/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI