Vidéo associée: 

Grèce : "Il est tout à fait possible que la gauche radicale arrive au pouvoir"

Corps: 

Après l'échec du Parlement grec à élire un nouveau Président pour le pays, celui va devoir être dissout. Georges Prévélakis, professeur de géopolitique à la Sorbonne et spécialiste de la Grèce, estime que le parti anti-austérité Syriza peut recevoir la majorité des suffrages lors des prochaines élections législatives.

Partager cette vidéo :

Publié le 29/12/2014
Publicité

Contenus sponsorisés