Vidéo associée: 

Grèce : deux hommes abattus devant un local d’Aube dorée

Corps: 

Nouveau meurtre à caractère politique à Athènes. Des individus, à moto, ont ouvert le feu, vendredi soir, devant un local du parti Aube Dorée, dans la banlieue de la capitale grecque. Deux hommes ont été tués, un autre est grièvement blessé.

Les victimes, âgées d’une vingtaine d’années, seraient des membres du parti néonazi.

On ignore encore les raisons de ce crime, qui intervient dans un contexte de fortes tensions, en Grèce, entre militants d’extrême gauche et d’extrême droite.

Les assassins ont réussi à prendre la fuite. Ils auraient agi devant des témoins, dont le député et porte-parole d’Aube dorée Elias Kassidiaris : ‘‘J’ai vu toute la scène. C’est terrible. C’est littéralement un meurtre de sang froid. Les assassins ont vidé leurs chargeurs sur les gars, alors qu’ils étaient à terre.’‘

Ce crime intervient un mois et demi après le meurtre du rappeur et activiste d’extrême gauche, Pavlos Fissas, par un militant d’Aube dorée. Un crime qui a entraîné une vague de protestations contre le parti néonazi, devenu, grâce à la crise, la troisième formation politique du pays, mais qui se retrouve aujourd’hui dans le collimateur de la justice.
Quatre de ses députés ont été inculpés pour appartenance à une organisation criminelle.

De notre correspondant à Athènes, Stamatis Giannisis : ‘‘Le meurtre de sang froid des deux membres d’Aube dorée, qui intervient après celui d’un activiste d’extrême gauche, cause de sérieux problèmes aux autorités grecques. Elles redoutent que ce soit que le début d’une vendetta entre l’extrême droite et l’extrême gauche, avec des conséquences imprévisibles.’‘

Partager cette vidéo :

Publié le 02/11/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité