Vidéo associée: 

Grand oral du britannique Julian King devant le Parlement européen

Corps: 

Le Parlement européen doit se prononcer sur la nomination d'un Britannique au poste de commissaire européen à l'union de la sécurité. C'est une responsabilité dont la création a été décidée après les attentats de Bruxelles, pour accroître la coopération entre les états membres dans ce domaine.

Julian King sera le dernier commissaire britannique à Bruxelles, avant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

'Pour qu'il n'y ait aucun doute possible, je voudrais être absolument clair. Si je suis confirmé, je vais remplir mon rôle du mieux que je peux pour servir l'intérêt général européen, et seulement l'intérêt général européen', a-t-il répondu en français à un questionaire adressé par le Parlement européen

Dans le domaine de la sécurité intérieure, le Royaume-Uni peut ne pas appliquer les décisions européennes et décider au cas par cas de sa participation aux politiques communes.

'C'est un domaine ou le Royaume-Uni a une option de retrait, depuis des années et il y a le Brexit. Le Royaume-Uni a décliné la présidence de l'UE. Avant que nous votions à ce sujet, nous aimerions avoir un peu de contexte politique. Comment devrions-nous voir cela, Monsieur Juncker, clarifiez s'il vous plaît la répartition des portefeuilles', réclame l'eurodéputée néerlandaise Sophie in't Veld.

Ambassadeur du Royaume-Uni en France depuis février, Julian King a été désigné par Jean-Claude Juncker. Sa nomination doit être approuvée par le Parlement européen et l'ensemble des Etats membres.

'Les membres du Parlement européen vont décider jeudi s'ils soutiennent ou non le candidat britannique', souligne Sandor Zsiros, notre envoyé spécial à Strasbourg.

Partager cette vidéo :

Publié le 13/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité