Vidéo associée: 

Glyphosate : les experts européens sont-ils fiables

Corps: 

L'Agence européenne de la sécurité des aliments (EFSA) dans la tourmente depuis qu'elle a donné son feu vert au glyphosate, un herbicide controversé. 46 % de ses experts sont en conflit d'intérêt en raison de leurs liens avec l'industrie agro-alimentaire selon l'ONG Corporate Europe Observatory.

'Lorsqu'une compagnie veut mettre un pesticide sur le marché, elle doit demander une étude de risques. C'est ce que l'EFSA et différents experts des Etats membres font, explique James Ramsay. Dans le cas du Glyphosate, nous avons étudié les risques pour les consommateurs, les animaux, et l'environnement. Nous considérons que ces études sont très détaillées, et nous avons également pris en compte de nombreuses autres informations scientifiques publiques'.

Un groupe d'eurodéputés a interpellé mardi la Commission européenne sur les études controversées sur lesquelles l'EFSA s'est appuyée.

Je demande un moratoire d'urgence sur le #glyphosate au Parlement Européen#Monsanto #MonsantoPapers pic.twitter.com/cQxa153Vb5- José Bové (@josebove) 14 juin 2017

'Son avis allait a l'encontre d'un avis qui a été rendu par le Centre International de Recherche sur le Cancer, et qui pour le coup avait classé le glyfosate comme probablement cancérigène, précise Suzanne Dalle de Greenpeace France. Les agences européennes, dans les évaluations qu'elles font, vont se focaliser uniquement sur des études commandées directement par l'industrie, par les mêmes personnes qui les vendent et qui ne rendent pas ces études publiques'.

Le glyphosate est notamment présent dans le désherbant le plus vendu au monde, le RoundUp de la multinationale Monsanto.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/06/2017
Publicité

Contenus sponsorisés