Vidéo associée: 

Germain (PS) : "Il faut garder le droit de vote des étrangers comme objectif"

Corps: 

Le député socialiste Jean-Marc Germain a réagi, jeudi dans Politique matin, à la déclaration du Premier ministre Manuel Valls, mardi soir lors d'une conférence de Sciences Po Paris, où il déclarait que le droit de vote des étrangers n'était plus "une priorité".

Jean-Marc Germain, député frondeur socialiste des Hauts-de-Seine, s'est déclaré en désaccord total avec la position du Premier ministre. "Je partage plutôt l'avis de Jean-Christophe Cambadélis et de la majorité des socialistes, il faut garder le droit de vote des étrangers comme objectif", a expliqué le secrétaire national du Parti socialiste à l'international. Il y a déjà la moitié des étrangers qui ont le droit de vote, ce sont les européens. Il n'y a aucune raison que les non-européens n'aient pas le droit de vote."

Ce fidèle de la maire de Lille Martine Aubry a regretté que le droit de vote des étrangers n'ait pas été proposé en référendum dès l'après-élection présidentielle 2012. "On a raté le coche au début du quinquennat, l'opinion publique y été favorable. Si on fait le référendum demain, je suis convaincu que la réponse sera non. Si on l'avait fait en juin 2012, la réponse aurait été oui."

Partager cette vidéo :

Publié le 05/11/2015
Publicité

Contenus sponsorisés