Vidéo associée: 

Gaza : un milliard de dollars nécessaires pour venir en aide aux réfugiés

Corps: 

Un mois après le cessez-le-feu dans la bande de Gaza, Israéliens et Palestiniens reprennent leurs négociations indirectes. Sous l'égide de l'Egypte, ils ont fixé un calendrier le jour où le directeur de l'Agence onusienne qui assiste Gaza venait confier aux eurodéputés ses espoirs et ses inquiétudes.

' Pour que la reconstruction puisse avoir lieu, il faut un gouvernement de consensus de l'autorité palestinienne sur le terrain. Un gouvernement qui puisse contrôler les points de passage, contrôler les hommes dans la rue, et ce doit être le cas avant que les matériaux de construction arrivent. Nous espérons qu'à la conférence du Caire, les donateurs seront généreux, mais en l'absence de solution politique, ils peuvent se demander pourquoi reconstruire ? '

Cette conférence des donateurs est prévue pour le 12 octobre et Robert Turner estime à un milliard de dollars les besoins immédiats pour les réfugiés. Il en appelle aussi à l'implication diplomatique de l'Union européenne.

' L'Europe peut jouer un rôle important. L'Europe est le premier partenaire commercial d'Israël et le premier donateur de l'autorité palestinienne. L'Europe a une immense influence sur les deux parties et doit utiliser cette influence. Elle ne doit pas juste être un contributeur financier mais aussi un acteur dans ce dossier. '

Le récent conflit à Gaza a laissé plus de 100.000 personnes sans toit. Près de 18.000 bâtiments ont été détruits, dont des écoles et des hôpitaux gérés par les Nations Unies.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/09/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages