Vidéo associée: 

Gaz de schiste : François Hollande a-t-il changé d’avis ?

Corps: 

« Tant que je serai président, il n’y aura pas de gaz de schiste ». Cette phrase prononcée par François Hollande en juillet 2013, a peut-être du plomb dans l’aile…Après les positions connues d’Arnaud Montebourg pour la recherche concernant l’exploration des gaz de schiste, Laurent Fabius a déclaré lundi : « Ma position est simple. Le système actuel de fracturation hydraulique est mauvais pour l’environnement. Donc ce n’est pas celui-là qu’il faut exploiter. En revanche, que l’on fasse des recherches pour savoir s’il y a une autre possibilité d’exploiter le gaz de schiste, ça me parait normal ». En conséquence, l’ex-président UMP de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a sommé Jean-Marc Ayrault de "clarifier enfin" la position de l’exécutif. "A la tête d’un gouvernement qui annonce que sa priorité est l’emploi et la compétitivité, Jean-Marc Ayrault doit clarifier sa position", selon l’élu UMP.

Une exploitation « propre » du gaz de schiste est-elle envisageable à terme ? L’interdiction de toute recherche sur le sujet ne risque-t-elle pas de faire passer la France à côté d’une opportunité voire d’une relance industrielle ? La majorité peut-elle faire évoluer sa position sans se mettre à dos sa composante écologiste ? Autour d’Arnaud Ardoin, les invités du débat de ça vous regarde en parlent ce soir.

Partager cette vidéo :

Publié le 13/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité