Vidéo associée: 

Frères et terroristes : les associations de déradicalisation se penchent sur ce phénomène

Corps: 

Salah et Brahim Abdeslam ont frappé Paris en novembre dernier. À Bruxelles, Khalid et Ibrahim el Bakraoui auraient participé aux attaques du 22 mars. Deux fratries qui seraient loin d'être seules dans la nébuleuse terroriste. Des associations se sont penchées sur ce phénomène. Selon elles, l'effet d'entrainement est très fréquent et rend très compliqué le travail de déradicalisation des psychologues.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/03/2016