Vidéo associée: 

Frappes en Syrie : "C'est un geste qui a plus de valeur diplomatique que militaire"

Corps: 

Alors que François Hollande, et son Premier
ministre Manuel Valls ont estimé cette semaine que des frappes étaient désormais "nécessaires" contre Daesh dans les prochaine semaines, le reste de la classe politique est divisé sur le sujet, la droite souhaitant davantage une intervention sur le terrain. "Elles ne vont pas changer la donne sur le terrain même si certaines, ciblées, peuvent avoir leur utilité", estime le député européen Arnaud Danjean.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/09/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

21/09/2017