Vidéo associée: 

Frappes américaines en Syrie : les contradictions de Donald Trump

Corps: 

Toute sa campagne, Donald Trump a affirmé que son pays n'avait pas vocation à être le gendarme du monde. En SEPTEMBRE 2013, Barack Obama renonçait à intervenir en Syrie, toujours avec l'approbation de Donald Trump. En outre, depuis 4 ans, ce dernier a multiplié les messages anti-interventionnistes.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/04/2017