Vidéo associée: 

“Frapper le PKK, c’est collaborer avec Daesh”

Corps: 

Ils fustigent l'État turc et condamnent les opérations contre le Parti des Travailleurs du Kurdistan, le PKK. Des centaines de manifestants ont défilé à Paris ce samedi en dénonçant une complicité d'Ankara avec le groupe État islamique alias DAESH après l'attentat suicide de Suruç. 'Frapper le PKK, c'est collaborer avec Daesh', pouvait-on lire sur une de leurs banderoles.

'La Turquie est en train de jouer un double jeu. Elle est en train de convaincre la communauté internationale qu'elle est en train d'attaquer Daesh, mais en réalité, elle est en train de bombarder les Kurdes', estimait Saleh Mustapha.

'On a vu les arrestations qui ont été faites (en Turquie, NDLR). Il y a plus de 600 personnes et une centaine d'entre elles sont soit-disant pro Daesh. Mais le reste, ce sont des Kurdes.'

Les manifestants réclament la vérité sur le massacre de Suruç qui n'avait toujours pas été revendiqué ce samedi.

Avec AFP

Partager cette vidéo :

Publié le 26/07/2015
Publicité

Contenus sponsorisés