Vidéo associée: 

François Hollande : "Il y a aussi un état d'urgence économique et social"

Corps: 

François Hollande déclare "l'état d'urgence économique et social". Le chef de l'Etat présente lundi ses voeux aux acteurs de l'entreprise et de l'emploi. Il a annoncé plusieurs mesures dont un plafonnement des indemnités prud'homales et un vaste plan de formation des chômeurs.

Le président de la République a également annoncé la "voie" qu'il s'est fixé pour la fin de son quinquennat, rejetant "le libéralisme sans conscience" mais aussi "l'immobilisme sans avenir" : "La seule gestion des acquis est une cause perdue d'avance", a-t-il déclaré.

Les indemnités prud'homales plafonnées

"Le Crédit impôt recherche sera pérennisé dans ses formes actuelles", a confirmé François Hollande au début de sa prise de parole. Il a également assuré que les indemnités prud'homales seraient prochainement plafonnées : la mesure, qui était prévue dans la loi Macron, avait été censurée cet été par le Conseil constitutionnel.

Par ailleurs, le chef de l'Etat a annoncé la création d'une prime d'embauche immédiate de 2.000 euros par an pour les PME de moins de 250 salariés jusqu'à 1,3 Smic.

Plan de formation des chômeurs

Comme prévu, François Hollande a annoncé un plan de formation pour 500.000 chômeurs : pour atteindre cet objectif, qui n'est pas un "artifice statistique", l'état débloquera un milliard d'euros.

Le chef de l'Etat a également assuré que les accords d'entreprise pourront fixer le taux de majoration et le nombre d'heures supplémentaires et annoncé 50.000 contrats de professionnalisation, contre 8.000 actuellement.

François Hollande a également évoqué le pacte de responsabilité, qui a produit selon lui "des résultats significatifs mais encore insuffisants".

Partager cette vidéo :

Publié le 18/01/2016