Vidéo associée: 

François Hollande dézingué par le New York Times

Corps: 

Un "mort vivant". C'est ainsi que le NY Times qualifie François Hollande, dans un article au vitriol qui devrait laisser des traces. "Les morts-vivants hantent depuis longtemps la politique française. Certains ressuscitent après avoir frôlé la mort, alors que d'autres continuent d'exister politiquement alors qu'ils sont déjà morts. Le président français François Hollande appartient à cette deuxième catégorie". En plus de ces propos d'une violence inouïe, le journal américain analyse minutieusement les derniers épisodes qui ont entaché le quinquennat du chef de l'Etat. Et c'est principalement en s'appuyant sur le livre révélation des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Un président ne devrait pas dire ça, que le journal détaille cette descente aux enfers. Critiqué par ses soutiens historiques, à l'instar de Manuel Valls, le président est isolé et empêtré dans ses histoires de coeur selon le journal. Dans un trait d'ironie subtile, le journaliste montre que le président n'a nullement eu besoin de Valérie Trierweiler pour le fusiller politiquement, en atteste la parution de ce livre où il a choisi de se confier :"François Hollande, dont la carrière politique est quasiment terminée, a tout simplement choisi un dernier suicide".

Partager cette vidéo :

Publié le 30/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité