Vidéo associée: 

France : polémique à Angoulême après la pose de grilles anti-SDF

Corps: 

Ces bancs ne devaient plus être accessibles pour décourager des personnes sans-domicile fixes ou des dealers de s'y donner rendez-vous.

La pose de grillages le 24 décembre a suscité une vive controverse dans la ville et sur les réseaux sociaux. Plusieurs adolescents ont protesté à leurs manières : 'on était un peu indigné, comme je pense en peu tout le monde. Et puis on s'est dit : il faut faire absolument quelque chose', explique cet adolescent.

Le maire UMP de la ville, Xavier Boonnefont a été contraint de faire machine arrière, au moins 'provisoirement' tout en défendant sa mesure controversée en la jugeant nécessaire pour lutter contre la délinquance et l'insécurité dans sa commune :

Xavier Boonnefont, le maire UMP d'Angoulême 'Cette réflexion va se poursuivre courant janvier avec les commerçants et puis les riverains, donc, de la place du Champs de Mars, pour avoir une solution satisfaisante'.

Si certains ont pris le parti du maire en dénonçant les 'incivilités commises depuis des années autour de ces bancs', ils ont aussi reconnu que l'installation de ces 'horribles grillages y compris à Noël n'étaient peut-être pas la bonne solution'.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/12/2014
Publicité

Contenus sponsorisés