Vidéo associée: 

Forum Afrique Développement : les défis de l’agriculture et de l‘électrification

Corps: 

Comment encourager l'entrepreneuriat en Afrique ? Quelle agriculture et quel modèle d'électrification pour le continent ? Ce sont les thèmes évoqués par les participants à la 4ème édition du Forum international Afrique Développement organisé ces derniers jours dans la capitale économique du Maroc, Casablanca. Objectif de l'évènement : mobiliser les énergies dans chacun de ces domaines.

Avancer sur ces questions est essentiel quand on sait que plus de 60% de la population africaine n'a pas accès à l'électricité et que plus de la moitié souffre de malnutrition. Or le continent dispose de 800 millions d'hectares de terres arables non exploitées.

'La finalité de ce forum, explique Mohamed el-Kettani, PDG d'Attijariwafa Bank, organisateur de ce Forum international Afrique Développement en partenariat avec Maroc Export, c'est de permettre aux 2400 inscrits d'interagir avec les experts, d'assurer la programmation de 4500 rendez-vous B2B. Notre idée, précise-t-il, c'est d'abord d'amplifier le mouvement de coopération intra-africaine : à savoir, faire en sorte que les Africains commencent à coopérer entre eux, à faire du commerce extérieur intra-régional, mais aussi à interagir avec leurs homologues à l'international sur un pied d'égalité.'

Forum Afrique-Développement: le temps du concret - https://t.co/Ry8nSXFoLh pic.twitter.com/p2JCK5mdLF- Financial Afrik (@Financialafrik) 29 février 2016

Coopération Sud-Sud

Le Forum donne aux acteurs économiques, l'occasion d'échanger sur des initiatives précises, mais aussi d'assister à des débats notamment sur la nécessité de faire du secteur agricole, un moteur de croissance économique. 'L'agriculture n'est plus seulement l'affaire de l'Afrique où il y a des pauvres, où les gens ne mangent pas à leur faim, où l'autosuffisance n'est pas encore atteinte, souligne Mathieu Mboumba Nziengui, ministre de l'Agriculture du Gabon, avant d'ajouter : L'agriculture est encore et surtout l'affaire de tout le monde notamment des Européens et aujourd'hui, de l'Afrique elle-même dans le cadre de la coopération Sud-Sud.'

'L'objectif de cette quatrième édition, renchérit Zahra Maafri, directrice générale de Maroc Export, c'est de relancer le débat sur des thématiques fondamentales : à savoir, le développement de l'agriculture et de l'industrie de l'électrification. Ce sont deux secteurs piliers pour toute politique équilibrée et durable de l'Afrique, pour son meilleur positionnement sur le marché international,' dit-elle.

'L'avenir de l'investissement est en Afrique'

Parmi les vingt-trois nations africaines présentes au Forum, le Congo-Brazzaville. Son Agence de Promotion des Investissements a exposé ses stratégies en vue d'ouvrir davantage le pays aux investisseurs internationaux. 'L'avenir de l'investissement, il est en Afrique, assure Annick Patricia Mongo, directrice générale de l'Agence, puisque nous avons de forts taux de croissance et nous avons de plus en plus le développement d'une classe moyenne, donc je pense que l'avenir de l'investissement est véritablement en Afrique. Et c'est très bien que le Maroc mène des initiatives comme ces forums Afrique Développement pour permettre également des rencontres Sud-Sud', insiste-t-elle.

Les organisateurs se sont engagés à faire de ce forum, une rencontre annuelle pour démultiplier les opportunités d'échanges, d'investissements dans le continent africain.

Partager cette vidéo :

Publié le 29/02/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité