Vidéo associée: 

Face-à-face Kerry-Lavrov à Genève pour avancer sur la Syrie

Corps: 

Le secrétaire d’Etat américain et son homologue russe vont discuter de la proposition de Moscou de faire passer les armes chimiques de la Syrie sous contrôle international. Une tâche difficile et délicate. Leurs entretiens pourraient durer jusqu‘à samedi. Une proposition discutée hier à l’ONU par les 5 membres permanents du Conseil de sécurité.

“J’espère que les discussions actuelles relatives à la protection des stocks d’armes chimiques de la Syrie permettront au Conseil de sécurité de jouer un rôle efficace pour mettre un terme à la tragédie syrienne”, affirme le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon.

Les enquêteurs onusiens en Syrie ont eux publié leurs rapports d’inspection portant sur la période du 15 mai au 15 juillet dernier. Pour leur chef, il est clair que les crimes de guerre deviennent de plus en plus impitoyable.

“En ne parvenant pas à un règlement politique du conflit, l’intransigeance s’est approfondie et cette guerre s’est élargie à de nouveaux acteurs et à de nouveaux crimes inimaginables”, explique Paulo Pinheiro.

Des crimes de la part du régime syrien comme des rebelles qui cherchent à le renverser dans le cadre d’une guerre territoriale où tout peut être pris pour cible comme cet hôpital près de la ville martyre d’Alep selon des images amateurs diffusées sur les réseaux sociaux.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages