Vidéo associée: 

Essai thérapeutique mortel : la molécule BIA 10-2474 en cause ?

Corps: 

Six personnes sont toujours hospitalisées après des complications lors d'un essai thérapeutique à Rennes, l'une d'elle étant en état de mort cérébrale. Ce samedi, les 84 autres candidats ne présentaient aucun signe inquiétant. La molécule incriminée, le BIA 10-2474, soulève des questions. Les enquêtes judiciaires et administratives se poursuivent pour faire toute la lumière sur cette affaire. Aucune piste ne semble être écartée pour l'instant.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/01/2016
Publicité

Contenus sponsorisés