Vidéo associée: 

Espagne : réouverture partielle du trafic ferroviaire

Corps: 

La capitale de la Galice, Saint Jacques de Compostelle, reste comme sonnée deux jours après la catastrophe ferroviaire qui a fait 80 morts. Devant la cathédrale, au lieu de l’effervescence qui accompagne traditionnellement cette période festive, règne une atmosphère de recueillement. Les pélerins qui passent par là font part de leur émotions et s’interrogent.

“C’est très triste et j’espère qu’aucun de mes amis de pélerinnage ne se trouvait dans le train, parce que certains étaient partis ce jour-là, avec différents trains. C’est vraiment très triste”, dit un pélerin suédois.

“Je suis émue, explique une Italienne. Tant de gens avaient entrepris ce voyage intérieur pour venir ici. On peut dire qu’une voix supérieure les aura appellés”.

Sur les 178 personnes blessées, 83 étaient toujours hospitalisées ce matin, 32 d’entre elles étant toujours dans un état grave. Et puis sur les 80 corps, treize n’ont toujours pas été identifiés. Sur le site de l’accident, l’une des deux voies a été remise en service alors que les opérations de déblayage se poursuivent sur l’autre voie.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité