Vidéo associée: 

Espagne : les indépendantistes ont l’avenir de la Catalogne entre les mains

Corps: 

Les indépendantistes catalans ont laissé éclater leur joie à l'annonce des résultats des élections de ce dimanche.
Ils ont décroché une victoire qui ouvre la voie à un processus de sécession. C'est en tout cas ce à quoi se sont engagés les leaders de la coalition 'Junts pel si' ('Ensemble pour le Oui'), arrivée largement en tête.

Artur Mas, le président sortant de la Catalogne, est la figure de proie des Indépendantistes. Il est classé à droite. 'C'est une victoire du Oui, et c'est aussi une victoire de la démocratie', a-t-il déclaré devant ses partisans réunis dans le centre de Barcelone.

Même enthousiasme chez l'autre leader indépendantiste, Oriol Junqueras, dirigeant d'Esquerra republicana de Catalunya (ERC, gauche indépendantiste). 'Nous avons la légitimité compte tenu du fort taux de participation et du résultat, avec cette majorité absolue au parlement. La majorité des gens se sont exprimés en faveur de l'indépendance. Toutes les conditions sont ainsi réunies pour remplir le mandat qui nous a été confié par le peuple catalan'.

Les différents mouvements indépendantistes, coalition 'Junts pel si' et liste de la Candidature d'unité populaire (CUP, extrême gauche), ont obtenu 72 sièges sur les 135 à pourvoir.

Le parti libéral anti-indépendantiste Ciudadanos réalise une percée passant de 9 à 25 sièges, et se classe deuxième. Le parti socialiste réalise le 3ème score (16 sièges).

Ces élections ont été marquées par une forte participation, 77%. C'est 10 points de plus par rapport au dernier scrutin régional en 2012.

'Des résultats exceptionnels et historiques', commente Cristina Giner, correspondante d'euronews à Barcelone. 'Pour autant, ajoute-t-elle, cela pose de nombreuses questions sur l'avenir de la Catalogne et du reste de l'Espagne, et ce, à 3 mois des élections générales, prévues fin décembre'.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/09/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI