Vidéo associée: 

Eska Mtungwazi, tête d’affiche de l’ouverture du Festival Gnaoua

Corps: 

Entre Eska Mtungwazi et le Festival Gnaoua, ça a été un coup de foudre. Invitée l’année dernière, elle avait scotché tout le monde par sa présence et la puissance de sa prestation. Née au Zimbabwe, elle a grandi dans le Sud-Est de Londres. Métissant naturellement les influences et les styles, ses collaborations sont nombreuses, éclectiques et toujours remarquées.

“Cette année, c‘était différent parce que je suis venu avec mon propre groupe, ma propre musique et j’ai collaboré avec le Mâalem Merchane donc j’ai l’impression de renaître.” a-t-elle confié à notre reporter après le concert.

“Je pense que c’est une grande artiste – il n’y a pas eu de problème, ni du point de vue du chant ni sur le plan musical, tout se passe très bien avec elle.” affirme de son côté la Mâalem Merchane.

Abdelkebir Merchane est lui de Marrakech. D’origine arabe, il est seul Gnaoui de sa famille. Le mélange des rythmes, c’est tout le charme du festival d’Essaouira, pour le plus grand bonheur du public.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité