Vidéo associée: 

Erdogan change de réthorique et se dit ouvert aux exigences démocratiques

Corps: 

Contrastant avec son discours très ferme la nuit dernière à son retour en Turquie, les paroles du Premier ministre turc se sont sensiblement adoucies ce vendredi :

“Nous sommes contre la violence, le vandalisme et les actions qui menacent les autres au nom des libertés (…) nous accueillons de tout coeur ceux qui viennent avec des exigences démocratiques”.

En se montrant totalement intransigeant, Erdogan avait déçu hier les manifestants, mais aussi certains de ses partisans :

“Notre Premier ministre est aussi un être humain, déclare celui-ci, ce n’est pas un prophète. Et bien-sûr il peut faire des erreurs parfois, nous en faisons tous. Oui, il a été un peu dur, mais au final il sera plus fort, laissons-le faire, et tout se passera bien”.

“Je pense que ce n’est pas bien, déclare un autre, un Premier ministre ne devrait pas agir ainsi. Il devrait être modéré. Les choses vont mal”.

Recep Tayyip Erdogan s’en est pris aux pays qui ont critiqué la brutalité de la police. “Des événements similaires se sont produits en Grèce, en France, en Allemagne”, a t-il déclaré.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité