Vidéo associée: 

Erasmus : la mobilité en réalité augmentée

Corps: 

Marie de Marseille :
“Faute d’argent, Erasmus a bien failli disparaître l’année dernière. Une nouvelle mouture du programme européen d‘échange baptisée Erasmus doit voir le jour en 2014. De quoi s’agit-il ?”

La réponse de Dennis Abbott, porte-parole de la Commission européenne pour les questions d‘éducation :
“Tout d’abord, je pense qu’il n’y avait aucun risque de disparition du programme Erasmus l’année dernière. Il y avait un problème de budget, il était un peu en déficit, mais la plupart des Etats membres ont en grande partie compensé la différence.

Quant à l’avenir, Erasmus est un nouveau programme qui va démarrer en janvier 2014. Il gagne en ampleur et il est meilleur qu’Erasmus qui se concentre sur la mobilité des étudiants et des personnels enseignants entre universités. Erasmus favorisera toujours la mobilité des étudiants de troisième cycle, mais intègrera aussi des opportunités d‘études, de formation ou d’activité bénévole à l‘étranger pour les étudiants en formation professionnelle, les apprentis, les enseignants, les travailleurs socio-éducatifs et les bénévoles. Donc il couvre tous nos anciens programmes qui ciblaient ces domaines, mais il est beaucoup plus important en nombre de bénéficiaires.

Si on fait le bilan des sept dernières années : 2,5 millions de personnes ont reçu des bourses pour faire des études, se former, travailler ou avoir une activité bénévole à l‘étranger. Au cours des sept prochaines années, l’Union européenne accordera une bourse pour plus de 4 millions de personnes qui ont ces objectifs. Pourquoi fait-on cela ? Parce qu’on pense que l’expérience à l‘étranger améliore vraiment les compétences et la capacité d’insertion professionnelle de chacun.”

Si vous voulez vous aussi poser une question dans U talk, vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/12/2013
Publicité