Vidéo associée: 

Entretien exclusif avec le président iranien

Corps: 

Le président iranien Hassan Rohani est au Forum économique mondial de Davos ce jeudi. Une première pour le président modéré mais aussi pour la République islamique. L’occasion pour euronews de lui poser quelques questions en marge du sommet

Isabelle Kumar, euronews : “En marge du sommet de Davos, des négociations très tendues ont lieu en Suisse sur le futur de la Syrie. Votre invitation, l’invitation de l’Iran à ces pourparlers, a été retirée. Quelle est votre réaction ?”

Hassan Rohani, président de la République islamique d’Iran : “Dans un premier temps, nous considérons qu’il est de notre devoir humanitaire de faire tout notre possible pour éviter un bain de sang en Syrie, et pour aider au bien-être du peuple syrien. La stabilité dans la région est très importante pour nous. La guerre civile en Syrie n’est pas tolérable pour nous. En ce qui concerne l’invitation, nous sommes prêts à prendre part à n’importe quelle réunion qui aurait pour but d’aider le peuple syrien. Je suis déçu de ce qu’il s’est passé. Pas pour nous ou pour l’Iran, je suis déçu pour les Nations unies et pour le Secrétaire général de cette organisation.”

Vous pourrez voir l’intégralité de cette interview accordée à euronews dès ce soir à 21:45, heure de Bruxelles, dans notre programme Global Conversation.

Partager cette vidéo :

Publié le 23/01/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI