Vidéo associée: 

Publié le 08/07/2014

Entre le Hamas et Tsahal, c’est l’escalade

Corps: 

L'aviation israélienne a bombardé une cinquantaine de cibles dans la bande de Gaza, pour répondre aux tirs de roquettes du Hamas.
Une opération de grande envergure qui a suscité l'ire du groupe palestinien. Selon Tsahal, le Hamas disposerait de 100 000 roquettes dont certaines pouvant atteindre Tel Aviv.
Juste avant les tirs, un officier israélien avait prévenu les civils palestiniens de l'imminence des attaques.

'On a eu un coup de téléphone de l'armée, l'armée a appelé nos familles. Ils nous ont demandé de quitter la maison, 10 minutes après qu'on ait évacué, ils ont attaqué la maison. Et la maison est totalement détruite', explique cet habitant, Salim Slimi.

Malgré les avertissements, ces attaques ont blessé au moins 17 Palestiniens, dont deux femmes et sept enfants.

Ce matin, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a exigé qu'Israël mette immédiatement fin à son offensive et a demandé l'intervention de la communauté internationale pour éviter une dangereuse escalade.

80 roquettes ont été tirées sur le sud d'Israël ces dernières 24 heures, des tirs revendiqués par le Hamas, pour la première fois depuis la trêve de 2012.
Deux Israéliens ont été blessés par ces roquettes hier.

L'armée israélienne a appelé ses concitoyens vivant dans un rayon de 40 km autour de la bande de Gaza à ne pas s'éloigner des abris, et a renforcé ses troupes le long de la frontière.

Elle pourrait encore durcir ses représailles contre le Hamas. De son côté, le groupe palestinien estime que Tsahal a franchi la ligne rouge et promet 'un tremblement de terre' à Israël.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet