Vidéo associée: 

En Birmanie, le parti d'Aung San Suu Kyi prend le pouvoir au Parlement

Corps: 

C'est un jour historique pour la Birmanie. Le nouveau Parlement est entré en fonction lundi. Il est dominé par le parti de l'ancienne opposante et prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi. En novembre 2015, 390 députés de ce parti, la Ligue Nationale pour la démocratie (NLD) ont été élus lors d'élections libres, alors que la Birmanie est dirigée par des militaires depuis des décennies. La première tâche du Parlement sera d'élire le nouveau président du pays. Aung San Suu Kyi ne peut pas être candidate, car la Constitution ne permet pas aux personnes ayant des enfants de nationalité étrangère de devenir président. Or, la "Dame de Rangoun" a deux enfants britanniques. Mais avant les élections, elle avait prévenu qu'elle serait de toute façon "au-dessus du président".

Partager cette vidéo :

Publié le 01/02/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI