Vidéo associée: 

En Asie, le pape finit par prononcer le mot "Rohingya"

Corps: 

Après son silence assourdissant sur les Rohingyas, le pape François a fini par prononcer le nom de cette minorité honnie en Birmanie. Il l'a fait sur le territoire du Bangladesh voisin, qui accueille des centaines de milliers de réfugiés issus de cette communauté. L'évêque de Rome a rencontré une quinzaine d'entre eux.

"Nous ne fermons pas nos coeurs, nous ne regardons pas dans l'autre direction, a-t-il déclaré. La présence de Dieu aujourd'hui s'appelle aussi Rohingya."

Durant ses quatre jours en Birmanie, le pape s'est gardé d'évoquer directement le sort de cette minorité musulmane persécutée mais dès son arrivée au Bangladesh, il a appelé la communauté internationale à aider le pays à faire face à l'afflux de réfugiés. Cultivant l'image d'un souverain pontife proche du peuple, il s'est aussi accordé une balade en rickshaw.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/12/2017
Publicité

Contenus sponsorisés