Vidéo associée: 

Publié le 26/09/2017

Emmanuel Macron présente sa vision de l’Europe

Corps: 

Le président français s'est exprimé depuis l'université de la Sorbonne, à Paris, où il a exposé sa vision de l'Europe. Et pour Emmanuel Macron, il faut refonder le système actuel car l'Europe est 'trop faible, trop lente, trop inefficace' et pour répondre aux 'grands défis' du monde.

Et parmi ces grands enjeux, le chef de l'Etat français a proposé de renforcer l'Europe de la défense et de la sécurité en créant une 'force commune d'intervention' européenne, un 'parquet européen' contre le terrorisme et une 'force européenne de protection civile' contre les catastrophes naturelles. Il a également demandé la création d'une académie européenne du renseignement. Emmanuel Macron s'est aussi prononcé en faveur d'un 'office européen de l'asile' et d'une police européenne des frontières.

Quelle Europe pour EmmanuelMacron ? Suivez son discours en direct sur https://t.co/6rUQtl24Dy pic.twitter.com/ysq8nPfxtS- euronews en français (euronewsfr) 26 septembre 2017

Autre domaine abordé lors de son discours, la finance. E. Macron a proposé une taxe européenne sur les transactions financières affectée à l'aide au développement.

Le président français s'est par la suite exprimé sur la transition écologique en prônant la création d'un marché européen de l'énergie et d'un programme au niveau européen pour stimuler le développement des 'voitures propres'. Emmanuel Macron veut fixer au niveau européen un 'juste prix' pour le carbone et mettre en place aux frontières européennes, une taxe sur le carbone qui pèserait sur les importations issues d'industries polluantes, afin 'd'assurer l'équité entre les producteurs européens et leurs concurrents'.

Concernant le numérique, Emmanuel Macron appelle de ses voeux à la création d'une 'agence européenne pour l'innovation'. Et ciblant les Gafa, E. Macron a déclaré que 'la valeur doit être taxée là où elle est produite.'

Le chef d'Etat français a aussi abordé la zone euro où 'l'enjeu fondamental sera de réduire le chômage qui frappe encore un jeune sur cinq'. Le président milite donc pour un ministre des finances de la zone euro et pour un budget plus fort au coeur même de cette zone euro.

Présent dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, E. Macron a souhaité que les étudiants européens parlent au moins deux langues européennes d'ici 2024.

Pour renforcer le Parlement européen, le locataire du palais de l'Elysée souhaite la mise en place de listes transnationales, avec l'objectif qu'en 2024 la moitié des députés soient élus sur ces listes.

Enfin, Emmanuel Macron a affirmé que le Royaume-Uni aura sa 'place' dans une UE 'repensée et simplifiée'.

Avec AFP

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet