Vidéo associée: 

Emmanuel Macron attaqué de toutes parts

Corps: 

Le point de rupture semble bel et bien atteint. Les sorties à répétition et les ambitions personnelles d'Emmanuel Macron ont désormais bien du mal à passer au sein même du gouvernement. Manuel Valls le premier n'hésite plus à s'en prendre à son ministre. D'après les informations du Monde, le chef du gouvernement aurait demandé à ses conseillers et ministres de durcir le ton : "Vous êtes trop gentils avec Macron. Il faut taper, taper, taper", leur aurait-il lancé. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, aurait quant à lui dénoncé le fait que le ministre de l'Économie "utilise son poste pour être candidat". Marisol Touraine pour sa part va encore plus loin. "Il est objectivement exaspérant. Il se pose en Premier ministre alternatif. C'est pénible", rapporte le journal Le Monde. Interrogée sur RTL à ce sujet, Najat Vallaud-Belkacem a, elle, fustigé l'importance que prenait le ministre de l'Économie dans les médias. "Je crois vraiment que si on consacrait ne serait-ce qu'un tiers du temps, de l'énergie et de l'encre qu'on fait couler pour commenter les aventures d'Emmanuel Macron à expliquer ce que fait ce gouvernement pour les Français, je pense qu'on résoudrait au moins la moitié de la crise démocratique qui est la nôtre", a-t-elle lancé. Un flot de critiques qui mettent en lumière des tensions au sein de l'exécutif et l'isolement de plus en plus visible d'Emmanuel Macron.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/07/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité