Vidéo associée: 

Egypte: vendredi de mobilisation des partisans du président déchu

Corps: 

Les partisans du président déchu poursuivent leur mobilisation en Egypte. Des cortèges partis de dix-huit mosquées du Caire à l’appel des Frères musulmans ont convergé vendredi vers deux sites que les islamistes occupent depuis près de trois semaines. Leur but est de briser le coup d’Etat, par lequel l’armée a destitué Mohammed Morsi à la suite de manifestations de masse réclamant son départ. Les islamistes ne sont pas les seuls à dénoncer ce coup d’Etat

“Le président Morsi doit revenir, il est un président légitime, élu, son retour signifie le retour de la Constitution, du Conseil de la Chourah et de la sécurité, les Egyptiens seront unis.” dit ce manifestant pro-Morsi.

Près du palais de la présidence, plusieurs centaines d’anti-Morsi se sont rassemblés dans une ambiance festive. Ils ont entonné des chants patriotiques en brandissant des portraits du général Sissi et en agitant des drapraix, célébrant ainsi le retour de l’armée aux affaires.

“Je pense que la liberté et le sentiment national vont finalement l’emporter, mais si une seule faction politique pense gouverner et atteindre ses objectifs par le sang, cela signifie l’absence de démocratie et de vie politique en Egypte.” dit ce manifestant anti-Morsi.

L’armée avait de son côté averti que quiconque avait recours à la violence ce vendredi mettrait sa vie en danger. Pendant cette journée, trois femmes sont mortes dans le delta du Nil lors d’affrontements entre les deux camps.

“La distance entre les manifestants de la place Rabaa al-Adawiya et ceux du palais Ittihadia n’est que d’une seule rue de quelques mètres, mais le conflit politique creuse bien plus le fossé entre les deux camps.” commente Mohammed Shaikhibrahim, notre correspondant au Caire.

Partager cette vidéo :

Publié le 20/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité