Vidéo associée: 

Egypte : risque de pénurie de blé

Corps: 

L’Egypte est empêtrée dans les troubles socio-économiques depuis deux ans et demi. Le renversement du président Mohammed Morsi rime avec nouvelle période de transition et donc nouvelles incertitudes. Cette situation pèse sur l‘économie du pays, déjà fragile. Une crise qui gagne chaque jour de nouveaux secteurs. Ainsi dans son rapport trimestriel, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) se dit très inquiète de la sécurité alimentaire du pays.

Au coeur du problème, le blé. D’ordinaire premier importateur mondial, l’Egypte est restée absente des marchés pendant la majeure partie de l’année. Si bien qu’elle possède aujourd’hui moins de 500 000 tonnes de blé importé. Autrement dit de quoi tenir deux mois. Plus riche en gluten, le blé importé est essentiel pour améliorer la qualité du blé cultivé localement.

La FAO souligne que la baisse des réserves en devises pourrait contraindre la banque centrale à restreindre les transactions, et notamment les importations de blé. Les douze milliards de dollars d’aide financière promis hier par les Etats du Golfe devraient être bénéfiques, mais seulement temporairement.

Partager cette vidéo :

Publié le 11/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI