Vidéo associée: 

Egypte : les supporters de Morsi en appellent au respect de la démocratie

Corps: 

Ils sont moins nombreux, mais ils sont toujours là. Les partisans du président égyptien ont fait de la mosquée Rabea al Adawiya du Caire leur point de ralliement. Ils craignent aujourd’hui un coup d’Etat et si Mohammed Morsi est de plus en plus isolé, ils ne cessent de rappeler qu’il a été démocratiquement élu en juin 2012.

“Si nous voulons nous en tenir aux principes démocratiques, la démocratie veut que ce soit celui qui a élu qui gouverne, déclare cet homme.”

“Nous avons senti que la révolution que nous avons portée allait nous être volée, pense un autre partisan du Président. C’est pourquoi Morsi a préparé et rassemblé les forces islamistes. Ils disent que ce n’est pas un coup d’Etat militaire, mais c’est un coup d’Etat de gauche, séculaire, contre la Révolution égyptienne”.

L’ONU d’un côté, et Barack Obama de l’autre, ont adressé au président égyptien leurs inquiétudes devant un blocage de plus en plus dangereux. Le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme a demandé à Mohammed Morsi d’entamer un “dialogue national sérieux” afin de désamorcer la crise.

L’Iran s’en est aussi mêlé, demandant à l’armée égyptienne de “respecter” le vote des électeurs.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité