Vidéo associée: 

Egypte : les manifestants pro-Morsi toujours fortement mobilisés

Corps: 

Les Frères musulmans ont appelé au “soulèvement” après de nouvelles violences meurtrières qui ont fait plus de 50 morts lundi.

La présidence intérimaire a tenté de calmer la rue. Elle promet des élections législatives pour début 2014 et ordonne des enquêtes. Mais les pro-Morsi ne désarment pas.

“Je n’accepte pas la déclaration constitutionnelle d’hier”, explique un manifestant. “Personne n’a voté pour ce président par intérim. Il est illégitime alors les décisions qu’i prend, le peuple ne les accepte pas.”

Les violences ont fait une centaine de morts depuis que Mohamed Morsi a été renversé il y a une semaine.

Le président par intérim Adly Mansour a la lourde tâche de nommer un Premier ministre et un gouvernement de transition. Le parti salafiste al-Nour a annoncé son retrait des discussions en dénonçant le “massacre” de manifestants islamistes par l’armée.

Selon des sources politiques, c’est l’ancien ministre des Finances Samir Radwan qui se placerait désormais en position de favori pour devenir Premier ministre par intérim.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/07/2013
Publicité