Vidéo associée: 

Egypte: Les activités des Frères musulmans interdites

Corps: 

La justice égyptienne a interdit les “activités” des Frères musulmans. Le tribunal du Caire a en outre confisqué les biens des islamistes, nouveau signe de la volonté des autorités d‘éradiquer l’influente confrérie de la scène politique après l‘éviction par l’armée du président issu de ses rangs.

Une armée qui bénéficie du soutien des opposants au président déchu. Ce sont eux qui avaient commencé à s’en prendre aux quartiers généraux des frères musulmans deux jours à peine avant l’intervention militaire. Les autorités mises en place depuis par l‘état-major entendent revoir la constitution. “L’amendement peut être partiel ou bien total. Une chose est sure, le comité opte actuellement pour un changement total de la constitution”, explique le porte-parole du comité constitutionnel Mohamed Salmawy.

Un projet de réforme sur fonds de violences entre armée et islamistes. Les affrontements les plus meurtriers ont eu lieu à la mi-août. Les forces de l’ordre avaient alors détruit deux campements des frères musulmans. Dans ces violences et durant les semaines qui ont suivi, plus d’un millier de personnes ont péri, en grande majorité des pro-Morsi. Plus de 2 000 membres des Frères musulmans ont en outre été arrêtés.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI