Vidéo associée: 

Egypte : l’armée tire sur des islamistes et s’explique – plus de 50 morts au Caire

Corps: 

L’Egypte est au bord de la guerre civile. Des affrontements entre les militaires et des partisans du président islamiste Mohamed Morsi renversé mercredi ont fait au moins 51 morts ce lundi matin au Caire.

Vidéo à l’appui, l’armée explique qu’un groupe de terroristes armés a attaqué le siège de la Garde républicaine. Les troupes n’auraient fait que riposter. Un officier aurait été tué et une quarantaine de soldats blessés.

Selon les Frères musulmans cependant, les soldats auraient ouvert le feu sur les manifestants en prière. Ils ont appelé les fidèles au soulèvement.

L’armée a répliqué en fermant le siège du parti de la liberté et de la justice (PLJ), son bras politique.

“Malgré tous les mesures prises par les forces armées, il y a eu des appels à la violence et des provocations continues pour amener les manifestants à commettre des actes de violence visant les institutions militaires et stratégiques,” a expliqué le porte-parole de l’armée, Ahmed Mohammed Ali, lors d’une conférence de presse.

Ces violences ont fait perdre ce matin à l’armée le soutien du parti salafiste ultra-conservateur al-Nour, qui a dénoncé un massacre. Il était la caution islamiste indispensable à la légitimité du futur gouvernement de transition.

En attendant, les militaires ont appelé à la levée des sit-in. Ils ont promis qu’aucun manifestant ne serait arrêté.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI