Vidéo associée: 

Ecoutes de Sarkozy et Herzog: " Il ne peut pas y avoir de droit de la défense, sans confidence" - 10/03

Corps: 

Après avoir confirmé la signature d'une pétition lancée par des avocats pour protester contre les écoutes de Nicolas Sarkozy et de son conseil Thierry Herzog, maître Henri Leclerc a expliqué à BFMTV ce qui, selon lui, posait ici problème: "Je pense que ce qui est en cause ce sont les droits de la défense. (…) Il ne peut pas y avoir de droit de la défense, s'il n'y a pas de confidence. Il faut que celui qui est défendu ait une confiance totale dans celui qui le défend, il faut avoir la possibilité de parler".
L'avocat a aussi rappelé que contrairement à une idée reçue, le bâtonnier n'a "pas autorisé" lesdites écoutes, mais "en a été seulement informé" et qu'il "ne peut s'y opposer". C'est donc pour maître Leclerc, "une fausse information" qui rejoint les nombreuses autres qui "circulent dans cette affaire".

Partager cette vidéo :

Publié le 10/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité