Vidéo associée: 

Économie : Valls persiste et signe

Corps: 

Non, Manuel Valls ne cédera pas. Malgré la défaite électorale du PS aux départementales, le gouvernement a réaffirmé sa volonté de maintenir son cap économique. Aucun remaniement, ni changement de politique, ne semble être à l'ordre du jour. La priorité, c'est " l'emploi, l'emploi, l'emploi " a tonné Manuel Valls le soir du deuxième tour des départementales.

Ainsi, le Premier Ministre nous présente aujourd'hui ses propositions pour le soutien à l'investissement et à la valorisation du travail, lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire. Au programme : faciliter l'emploi dans les PME, relancer l'investissement, et favoriser la flexibilité pour encourager l'embauche.

Parallèlement, l'examen de la loi Macron a commencé au Sénat ce mardi 7 avril. La droite a clairement affiché sa volonté de modifier le texte. " Le temps des demi-mesures est terminé " a déclaré Bruno Retailleau, le président du groupe UMP au Sénat. Face à ce détricotage qui annonce une longue bataille entre les deux chambres, la loi Macron ne risque pas d'être appliquée de sitôt...

Une partie de la gauche a beau accuser la politique économique du gouvernement d'être responsable de la déroute électorale du PS, un sondage IFOP semble indiquer le contraire. 60% des personnes interrogées considèrent que Manuel Valls doit maintenir "avant tout le cap des réformes en faveur des entreprises et de la relance de l'activité économique".

Le gouvernement a-t-il tort de ne pas infléchir sa politique malgré le vote sanction des départementales ? Les nouvelles mesures proposées par Manuel Valls permettront-elles une reprise de la croissance économique ? Le gouvernement parviendra-t-il à renouer avec sa majorité malgré sans faire de compromis sur sa ligne économique ?

Invités :

Christine Kerdellant, directrice de la rédaction de L'Expansion et directrice adjointe de la rédaction de L'Express

Pierre Larrouturou, économiste et co-président de la Nouvelle Donne

Philippe Doucet, député PS du Val d'Oise

Laure de la Raudière, députée UMP d'Eure-et-Loir

Question JDD : Les choix économiques de Manuel Valls vont-ils créer de l'emploi ?
Réagissez également avec le hashtag #CVR.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/04/2015
Publicité

Contenus sponsorisés