Vidéo associée: 

Ebola: contrôles draconiens au départ du Liberia

Corps: 

MONROVIA - 12 août 2014 - Une queue interminable à l'aéroport de Monrovia. Particularité, ces voyageurs en partance pour les États-Unis attendent leur tour pour un contrôle de température. Conséquence de l'épidémie causée par le virus Ebola, les aéroports sont devenus des lieux où l'on filtre d'éventuels malades.
Après le contrôle de température, lavage obligatoire des mains. Malgré tout, quatre compagnies ont suspendu leurs vols vers le Liberia. D'autres modifient leurs habitudes pour répondre aux inquiétudes de leur personnel : à l'image de Brussels Airlines qui fera désormais dormir ses équipages dans les pays voisins pour éviter Monrovia et Freetown, la capitale de la Sierra Leone.

Partager cette vidéo :

Publié le 13/08/2014