Vidéo associée: 

Publié le 12/07/2017

Donald Trump junior publie ses emails

Corps: 

De nouveaux éléments éclairent les soupçons de rapprochement entre Donald Trump et Moscou, pendant la campagne présidentielleaux Etats-Unis. Le fils du Président américain a diffusé ce mardi des emails prouvant qu'il avait accepté de rencontrer une avocate russe, qui se disait en possession d'informations compromettantes sur Hillary Clinton.

'Vous avez ici une preuve assez directe que le gouvernement russe détenait des informations compromettantes, et les a communiquées pendant la campagne', indique Adam Schiff, membre de la commissiondu Congrès sur le renseignement. 'Toutes les réfutations quant au fait de savoir ce qui se passait, si les Russes étaient impliqués d'une quelconque manière, et s'ils ont voulu orienter cette campagne... Evidemment, tout cela sera considéré dans un contexte totalement différent'.

Trump junior tweete des emails montrant que Moscou voulait aider son père https://t.co/kUh3I0bzUM pic.twitter.com/Wln1bkt463- L'Obs (@lobs) 12 juillet 2017

Plusieurs commissions du Congrès se sont emparées du dossier. L'une d'entre elles demande désormais à entendre Donald Trump junior.
'Il n' y a pas encore de preuve indiquant que les Russes les ont aidés, cela demande plus d'investigations', relève le sénateur de Caroline du sud Lindsay Graham. 'Mais le fait qu'on sache cela maintenant, en juillet, est vraiment dérangeant. Quoiqu'ils aient obtenu de la Russie, il aurait fallu le dire [au FBI]'.

Le fils du Président américain continue de soutenir que son père n''était pas au courant de ces tracations, tout comme les autorités russes, qui nient toute implication.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet