Vidéo associée: 

Publié le 09/03/2018

Donald Trump et Kim Jong Un prêts à se rencontrer

Corps: 

Le rendez-vous était totalement impensable il y a encore peu de temps, Donald Trump a répondu positivement à l'invitation de Kim Jong Un et les deux ennemis vont tenir un sommet peut-être d'ici fin mai. Un sommet historique que Pyongyang tente d'organiser depuis une vingtaine d'années. Un sommet qui pourrait être une percée dans la dénucléarisation de la Corée du Nord.

L'information est venue du conseiller national sud-coréen à la Sécurité, Chung Eui-yong, venu faire un compte-rendu des dernières discussions inter-coréennes au président américain.

"Kim a promis qu'aucun autre essai nucléaire ou tests de missiles n'auraient lieu (sous-entendu pendant les pourparlers ?) . Il comprend que les exercices militaires de routine entre la République de Corée et les Etats-Unis doivent continuer. Et il a fait part de son désir de rencontrer le président Trump le plus vite possible. La république de Corée, les Etats-Unis et nos alliés insistent ensemble pour que nous ne répétions pas les erreurs du passé".

Trump a confirmé la rencontre par le biais de Twitter, la qualifiant de grand progrès, mais il a spécifié que les sanctions resteraient en place tant qu'aucun engagement ferme n'aura été conclu.

Cette annonce intervient à l'issue de la remarquable détente qui s'est amorcée sur la péninsule coréenne depuis le début de l'année à la faveur des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang. En début de semaine, Nord et Sud ont décidé de la tenue fin avril d'un sommet intercoréen (le troisième après 2000 et 2007).

Certains se montrent tout de même sceptiques après des mois de guerre des mots entre Washington et Pyongyang. La Corée du Nord affirmant désormais que ses missiles sont en mesure d'atteindre le territoire américain.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet