Vidéo associée: 

Donald Trump crée la surprise sur le TPP

Corps: 

Le président américain a dîné ce jeudi soir à Davos avec les patrons de grandes entreprises tels que Joe Kaeser (Siemens), Mark Tucker (HSBC) ou Patrick Pouyanné (Total) qui n'ont certainement rien à redire à la forte baisse des impôts sur les sociétés décidée aux Etats-Unis. Ni aux niveaux records de Wall Street.

Tous ont mis en avant lors du dîner leurs emplois et investissements aux Etats-Unis, tandis que le président américain, tout sourire, louait leurs succès économiques.

Le président américain et ses lieutenants ont donné des signaux contrastés depuis mardi, alors que Davos applaudissait des discours favorables au libre-échange, et débattait des pandémies, des droits des femmes, de l'intelligence artificielle.

Les Etats-Unis ont par exemple décidé de taxer certaines importations asiatiques tandis que le secrétaire au Commerce Wilbur Ross a déclaré que les "troupes américaines montaient au front" dans un contexte de "guerre commerciale" .

Dans ce contexte, Donald Trump a donc surpris beaucoup en monde en confiant à la chaîne CNBC être prêt à adhérer au partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP pour son acronyme en anglais) dont il avait pourtant claqué la porte il y a tout juste un an.

Le président américain a aussi éteint l'incendie allumé par son administration sur le marché des changes. "Je veux voir un dollar fort" , a affirmé M. Trump à CNBC, estimant que les récentes déclarations de son secrétaire au Trésor Steven Mnuchin sur les bénéfices d'un dollar faible avaient été "prises hors contexte" . Le billet vert, qui s'était fortement affaibli, est immédiatement remonté, de quoi rassurer les partenaires commerciaux des Etats-Unis, déjà prêts à crier à la guerre des changes.

AFP

mots-clés : Donald trump

Partager cette vidéo :

Publié le 26/01/2018
Publicité

Contenus sponsorisés