Vidéo associée: 

Dominique Besnehard : l'"impardonnable" trahison de Ségolène Royal

Corps: 

Il est loin le temps de la fraternité. En 2008, Dominique Besnehard était le grand manitou de la fête de la fraternité de Ségolène Royal au Zénith, mais depuis, le temps a passé, le torchon brûle toujours et la plaie a encore du mal à cicatriser: "Je ne lui pardonnerai jamais", déclare-t-il dans les colonnes de Paris Match.

Partager cette vidéo :

Publié le 18/08/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité