Vidéo associée: 

Devant le Conseil de l’Europe, Snowden confirme que des ONG ont fait l’objet d‘écoutes

Corps: 

L’ancien consultant de la NSA, Edward Snowden, était entendu aujourd’hui par l’Assemblée du Conseil de l’Europe. Une vidéo conférence entre Moscou et Strasbourg au cours de laquelle il a lancé un avertissement. “La mise en place de nouvelles normes internationales est la seule solution pour contrer les abus de la NSA”, a-t-il déclaré.

“Les droits de l’Homme ne seront protégés que si nous nous assurons que nos lois sont claires et sans équivoque”, a ajouté Edward Snowden. “Le sens des termes utilisés dans ces lois ne peut pas être interprété secrètement par tel organe de pouvoir ou telle agence de renseignement. Il faut en informer les citoyens et obtenir leur consentement”.

Depuis son lieu d’exil, Snowden dénonce la surveillance de groupes de personnes qui ne sont pourtant suspectées d’aucun crime. Interrogé sur des écoutes visant des ONG. Il ne laisse aucun doute.

“Il existait un programme d‘écoutes spécifique pour les organisations de défense des droits de l’Homme”, rapporte Pieter Omtzigt, membre de l’Assemblée du Conseil de l’Europe. “Les Etats-Unis affirment respecter les droits humains, ils disent vouloir protéger leurs défenseurs. Mais s’il s’avère qu’ils ont développé un programme spécial pour espionner Amnesty International ou le fonds des Nations Unies pour les enfants, alors il pourrait y avoir un problème.”

L’ex-consultant a encore insisté sur le partenariat qui liait l’Union européenne et les Etats-Unis dans le cadre du programme d‘écoutes. Il a aussi plaidé pour un juste équilibre entre renseignement et protection de la vie privée.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/04/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages